Aller au contenu principal

Auto-entrepreneur au Maroc : ce qu'il faut savoir

auto entrepreneur maroc
Blog types
News
Type
Administration Publique
Audit / Contrôle de Gestion / Comptabilité / Finance
Services

Comment devenir auto entrepreneur au Maroc

Q'est ce que le statut d'auto entrepreneur

 

La Direction Générale des Impôts informe les auto-entrepreneurs que les dispositions de la loi de finances pour l'année 2019 ont prévu deux mesures fiscales en leur faveur.

​ Réduction des taux de l'impôt sur le revenu applicables au chiffre d'affaires encaissé par l'auto-entrepreneur

A compter du 1er janvier 2019, le chiffre d'affaires encaissé par l'auto-entrepreneur est soumis à l'impôt sur le revenu selon l'un des nouveaux taux libératoires suivants :

  • 0,5% au lieu de 1% pour les activités commerciales, industrielles et artisanales ;
  • 1% au lieu de 2% pour les prestataires de services.

​​Révision à la baisse du minimum du montant des sanctions applicables en cas de défaut ou de retard dans le dépôt de la déclaration du chiffre d'affaires de l'auto-entrepreneur

A compter du 1er janvier 2019, le minimum à émettre au titre des sanctions ci-après a été réduit de 500 à 100 dirhams pour :

  • La majoration applicable en cas de défaut ou de retard dans le dépôt de la déclaration du chiffre d'affaires ;
  • ​L'amende applicable en cas de déclaration incomplète ou insuffisante, lorsque les éléments manquants ou discordants n'ont pas d'incidence sur la base de l'impôt ou sur son recouvrement. 

 

**Source : Portail du ministère de l'Economie et des Finances au Maroc